Tennis Club Sousse

Tennis Club Sousse

avis

Présentation

Le tennis club de Sousse fût donc fondé fin 1943 par Monsieur Jean GOUTTENOIRE qui était alors Directeur de l’usine électrique locale. Avant son arrivée à Sousse, Monsieur GOUTTENOIRE résidait à Tunis où il était connu comme l’un des principaux promoteurs du tennis en Tunisie. Deux de ses fils, Georges et Henri dominaient le tennis tunisien, faisaient déjà partie de la sélection des joueurs de tennis de Tunisie et avaient à ce titre participé à un certain nombre de compétitions en France. Le nouveau club, sous la présidence de Monsieur GOUTTENOIRE, s’installa à son emplacement actuel sur un terrain appartenant à la famille CACHIA et situé dans le quartier résidentiel de Bouhssina, à la limite de la forêt d’oliviers et au milieu des jardins potagers qui entouraient la ville de Sousse. Ses activités débutèrent avec un seul court en ciment et une petite bâtisse qui faisait office d’abri, de vestiaire et également de buvette pour les membres. L’accès au club était un privilège accordé aux seuls Français avec quelques européens, tous parmi les cadres de l’administration et dirigeants des établissements de la région. Et bien qu’il ne disposait que d’un seul court, et que le second n’a vu le jour qu’en 1954, le club de Sousse avait vite acquis une certaine reconnaissance, grâce à la notoriété et aux performances de ces joueurs, d’abord avec les frères GOUTTENOIRE, les CLERMONT ( 1944- 1949), puis les ERRERA, WILSON, GLOAGEN, tous joueurs de 2ème série et un titre de champion de Tunisie des classés 3éme série (1950-1954), et enfin avec Claude CAZANOVA, champion de Tunisie des juniors , Madame OYRN, classée à 30 et Surtout Mademoiselle Christiane GOUTTENOIRE, vedette alors du tennis féminin et consacrée championne de Tunisie toutes catégories en 1962. Grâce à ses remarquables résultats, la réputation du tennis club de Sousse, dépassa les frontières du pays et ne manqua pas d’attirer l’attention d’un certain nombre de grands joueurs du moment. Ce fut d’abord la visite de Henri COCHET, gloire du tennis français en 1953, ensuite celle de Pierre DARMON, comme l’évolution sur ses terrains de célèbres joueurs internationaux Adriano PANATA, et Nicolas PIETRANGELI, alors au début de leurs carrières (1959). Ce n’est que quelques années après l’indépendance et le départ des responsables français que le club fût repris par la municipalité de Sousse, et dans l’attente de trouver une solution pour la remise en marche de l’association. C’est en 1963, qu’un comité fut proposé, et constitué sous la présidence de Monsieur Boubaker EL KILANI, conformément à la nouvelle législation, des statuts furent déposés et un visa obtenu en 1964. Avec peu de moyens et quelques adhérents, 45, en majorité des étrangers dont 15 tunisiens tous adultes, parmi lesquels monsieur Rafik CHEHATA, le nouveau comité réussit à refaire démarrer le club, sans toutefois parvenir à intéresser la jeunesse.

Revendication

Est-ce que c'est votre commerce ?

Revendiquer cette page te permet de mettre à jour les informations affichées et d’ajouter des images, des vidéos, la liste des prix, des promotions et beaucoup plus pour booster ton commerce. C'est gratuit et c'est la meilleure façon d’échanger avec la plus grande communauté de Sousse.

Carte

Prestations

Statistiques

220 Views
1 Rating
0 Favorite
0 Share